A propos de la chapelle de Contournat / Sauver la chapelle, campagne de dons et de mécénat

>>>Bon de souscription, précisions sur la campagne de dons mécénat 2019, pour la Chapelle de Contournat

 

LA CHAPELLE DE CONTOURNAT

La chapelle du Sacré-Cœur à Contournat, commune de Saint-Julien-de-Coppel a été érigée en 1863, en mémoire du centième anniversaire de la naissance de Benoît FLAGET.

Celui-ci a été le premier évêque de Bardstown et Louisville aux Etats-Unis de 1808 à 1850. Son diocèse comprenait 7 Etats confédérés : Kentucky, Tennessee, Ohio, Michigan, Illinois, Missouri et Indiana, soit un territoire grand comme près de quatre fois la France. On lui donnera le nom de « Patriarche de l’ouest ».

Benoît FLAGET est né à Contournat le 7 novembre 1763. Son père, décédé avant sa naissance, était laboureur et sa mère suivit au tombeau son mari à peine quatre années après. Il a pu néanmoins faire ses études au collège de Billom puis rentrer au grand séminaire de Montferrand. En 1785, il entre chez les prêtres de Saint Sulpice et est ordonné prêtre en 1788.

Il devient professeur de théologie à Nantes et Angers et se réfugie à Contournat pendant la révolution. Il apprend que son supérieur envoie des prêtres en Amérique, il demande à partir, réalisant ainsi un désir dont il parlait déjà au collège de Billom.

Le 26 mars 1792, il arrive à Baltimore et il est envoyé par Monseigneur CARROLL, seul évêque des Etats-Unis, à Vincennes dans l’Indiana où vivent deux mille français. Il devient leur curé.

En 1798, il reçoit la mission de fonder un collège à Cuba, il se liera d’amitié notamment avec le prince Louis-Philippe d’Orléans qui séjournait en ce lieu et deviendra roi de France de 1830 à 1848.

Au début de 1808, Benoît FLAGET est désigné, par le pape, premier évêque de Bardstown au Kentucky, à son grand désarroi.

Les cinq premières années de son épiscopat, il les emploie à visiter son diocèse, prêchant, catéchisant et célébrant la messe. A cheval, il parcourt des milliers et des milliers de kilomètres.

De 1835 à 1839, il revient en Europe où il rencontre le roi à Paris, le pape à Rome. Il peut toutefois séjourner à Contournat où il écrit ces quelques mots sur son village : « j’y jouis d’une tranquillité admirable et les pensées les plus pieuses et les plus sublimes se présentent naturellement à mon esprit, toutes les fois que je contemple les innombrables beautés qui se présentent à ma vue, lorsque je me mets à la fenêtre ».

IL décède loin de Contournat le 11 février 1850 ; sa mission était accomplie : fondateur d’innombrables églises, de couvents, d’écoles et d’hôpitaux…

Un tableau figurant chez un particulier représente une vingtaine de personnages les plus illustres de la première moitié du dix-neuvième siècle, parmi ces personnes figure Monseigneur Benoît FLAGET. En outre la ville de Billom est jumelée avec Bardstown en reconnaissance du passage de Benoît FLAGET dans cette ville.

La chapelle restera la propriété de la famille FLAGET et ne sera donnée à l’Association diocésaine de Clermont-Ferrand qu’en 1927, celle-ci en est toujours propriétaire. C’est par conséquent à elle qu’incombent les travaux de réparation et de sauvegarde de la chapelle.

Les monuments historiques estiment que ce petit édifice est très intéressant du point de vue patrimonial. Il a conservé toutes les caractéristiques d’un édifice religieux de cette époque : architecture, décors, mobilier et dispositions liturgiques. Son intérêt semble justifier que toute aide puisse être trouvée pour réparer ses toitures et la conserver ainsi dans son intérêt patrimonial.

Grâce à l’aide de l’évêché, des habitants de Saint-Julien-de-Coppel et de ceux de Bardstown, l’édifice a pu être sauvegardé jusqu’à nos jours. Cependant, l’édifice connait désormais des infiltrations d’eau dues à une toiture en ardoise très dégradée.

Les dégâts sont visibles, plus particulièrement, aux niveaux du chœur et du transept. Le projet de restauration est évalué à 137 000 euros TTC. C’est la raison pour laquelle une convention de souscription a été signée entre la Fondation du Patrimoine représentée par Monsieur AJOULAT et l’Association Diocésaine de Clermont-Ferrand représentée par le Père GIBERT, curé de la paroisse.

Des bons de souscription sont désormais à la disposition du public et des manifestations culturelles sont prévues dans la chapelle : concerts du 26 mai à 17 heures et du 30 juin, les plus proches à venir.

Nous rappelons que les dons permettent des réductions d’impôt de 66% ou 75%.

A cet effet, une convention de souscription a été signée le 7 mars 2019 entre Monsieur Jacques AUJOULAT, délégué régional de la Fondation du Patrimoine et le Père André GIBERT, curé de la paroisse Saint Martin représentant l’Association Diocésaine de Clermont-Ferrand.

La Fondation du Patrimoine émet un reçu fiscal pour tout chèque libellé ainsi : « Fondation du Patrimoine-Chapelle de Contournat » ou pour tout don effectué en ligne sur le site internet de la Fondation du Patrimoine.

La Fondation du Patrimoine s’engage à reverser par virement bancaire les sommes recueillies moins 6% de frais de gestion au Maître d’Ouvrage sur présentation des factures conformes aux devis présentés.

La convention a été conclue pour une période de 5 ans à compter du 7 mars 2019. Le Maître d’Ouvrage s’engage à informer chaque semestre la Fondation du Patrimoine de l’état d’avancement du projet.

Les versements effectués en espèces, à titre individuel ou lors d’une collecte à l’issue d’une manifestation, sont encaissés par la paroisse Saint Martin et comptabilisés par celle-ci dans un compte approprié. Ce compte détaillé peut être visualisé pour quiconque en ferait la demande.

Pierre MONNET.