Adressage

Actuellement, nous avons déterminé  le  nom des voies des hameaux et des deux bourgs de la commune. La Poste a défini  les  numéros de chaque habitation. Nous avons identifié les emplacements des plaques de rues de chaque voie.  Les habitants concernés seront prévenus de la prochaine application de ces plaques sur leur bâtiment. Il est bien entendu que certains noms de voies seront posés sur poteaux.

Il reste à finaliser le certificat d’adressage qui vous sera remis et commenté par l’intermédiaire du facteur. Il vous précisera les formalités obligatoires et facultatives à entreprendre pour ce changement d’adresse.

Le publipostage est en cours de finition en vue de vous faire parvenir le certificat d’adresse.

 

Toutes les informations ont été adressées pour la fibre optique.

 

Une adresse bien présentée permet un courrier mieux distribué. De plus, il est fortement recommandé d’être équipé d’une boîte aux lettres normalisée avec étiquetage approprié.

Il est indispensable de bien noté les coordonnées : Nom, prénom. Pour que votre courrier soit distribué dans de bonnes conditions, voici  les 6 règles d’or de l’adresse :

  1. Identité du destinataire: civilité, titre ou qualité, prénom et nom,
  2. Point de remise : n° appartement, étage, couloir, escalier,
  3. Lieu géographique : entrée, bâtiment, résidence,
  4. N°, nom de la voie (rue, chemin, place, route, impasse, ruelle, passage, sentie, allée ….)
  5. LIEU-DIT
  6. Code postal et localité de destination .

Exemple :    Monsieur ou Madame Louis(e) MARTIN

                     102 rue du four

                      La Rouveyre (facultatif)

                     63160 SAINT- JULIEN- DE- COPPEL

Le premier numéro de chaque habitation sera remis gratuitement par la mairie. Cependant, vous avez la possibilité de vous en procurer un  à votre convenance mais sera à votre charge. Le but du numéro est de le rendre visible pour le facteur, les transporteurs, les secours.

 Il peut être posé à l’entrée de la maison  au dessus de la porte, sur le portail ou sur la boîte aux lettres.

Charline MONNET et Jean-François BOIRIE